Vélotafeur, indemnisation kilométrique vélo

Vélog

Plan vélo : la nouvelle indemnité kilométrique vélo des vélotafeurs

Le par Maxime

Du nouveau les vélotafeurs : l’indemnité kilométrique vélo (IKV) a connu un tel succès qu’un projet de loi envisage de l’étendre à un « forfait mobilité durable » avec une entrée en vigueur au premier semestre 2019. Malheureusement ce nouveau projet de loi ne prévoit pas le cumul avec la prise en charge des frais de transports en commun.

L’indemnité kilométrique vélo en quelques mots

L’indemnité kilométrique vélo ou IKV, qui s’applique encore jusqu’au 31 décembre 2018, est apparue en 2015 pour inciter les salariés à se rendre sur leur lieu de travail avec un véhicule propre. Elle prévoit le versement de 25 centimes d’euros par kilomètre parcouru dans la limite du plafond de 200 euros par an, ce qui correspond à une distance domicile travail de 2km. Cette somme est exonérée de cotisations sociales et d’impôts sur le revenu. Pour les vélotafeurs parcourant de plus grandes distances, il faudra convaincre votre employeur de dépasser le plafond.  Sachez cependant que le surplus ne sera pas, lui, exonéré d’impôts !

L’IKV est pour le moment cumulable avec la prise en charge des frais de transport en commun (par exemple si votre employeur prend en charge votre abonnement de transport collectif ou de service public de location de vélo). Un critère on ne peut plus important car il vous permet de voyager au sec les jours de pluie ou de cumuler transports en commun et vélo pour vous rendre sur votre lieu de travail, mais qui risque pourtant de disparaître.

Enfin, l’application de cette indemnité kilométrique vélo est facultative pour les entreprises. C’est à vous de convaincre votre employeur de la mettre en place. Le club des villes et territoires cyclables recense les entreprises ayant franchi le pas, et si votre entreprise n’est pas recensée vous pouvez remplir le formulaire d’inscription.

L’indemnité kilométrique vélo 2019 va quelque peu changer la donne pour les vélotafeurs…

Le « Plan Vélo » 2019 et son forfait mobilité durable

Vélotafeur en ville indemnité kilométrique

Le forfait de mobilité durable annoncé dans le cadre du « Plan Vélo » vient remplacer l’IKV avec une entrée en vigueur prévue pour le premier semestre 2019. Il a pour objectif de simplifier la mise en place de l’indemnité, en proposant un montant forfaitaire plutôt qu’un montant calculé sur le nombre de kilomètres parcourus. Il est toujours facultatif et malheureusement son obtention n’est pas cumulable avec la prise en charge de la moitié des frais de transports en commun. Il prévoit une contribution forfaitaire jusqu’à 400 euros par an nets d’impôts.

Le « Plan Vélo » qui remplace l’indemnité kilométrique vélo prévoit également la mise en place d’un barème fiscal vélo. Les salariés vélotafeurs pourront prétendre au remboursement des déplacements professionnels effectués à vélo. Une belle avancée pour la démocratisation du vélo comme un véritable outil de déplacement en milieu professionnel ! Evidemment, ce n’est pas vous qu’il faut convaincre 😉

Plus d'idées autour du vélo

Laisser un commentaire